10 avril 2011

Gâteau printanier myrtilles- pistache et à l'huile d'olive

La pâte de ce gâteau est doucement parfumée à la pistache et la délicieuse huile d'olive Arbequina lui donne son petit plus moelleux. Pour fêter l'arrivée du temps doux, on y ajoute une déco toute simple : un glaçage au mascarpone-eau de rose et des pétales de fleurs cristallisés.



Il y a tellement de variétés d'huile d'olive qu'au final je ne cherche même plus à en découvrir de nouvelles. Je me suis fixée sur l'Arbequina, facile à trouver à Montréal : aucune amertume, aucun piquant, une douceur qui la prédestine à la pâtisserie.

Ingrédients
  • 150 g de farine
  • 100 g de pistaches d'Iran sans leur peau
  • 40 g de poudre d'amande (pas assez de pistaches dans mes placards)
  • 150 g de sucre
  • 4 œufs
  • 75 g de mascarpone
  • 115 g d'huile d'olive au goût fruité noir
  • une cuillère à café de jus de citron
  • 75 g de myrtilles séchées
  • un sachet de levure chimique
  • un peu d'eau de rose
  • une pincée de cardamome
Pour le glaçage
  • 175 g de mascarpone
  • 50 g de sucre
  • 50 g de crème fraîche liquide
  • un peu d'eau de rose
Pour la décoration
des pistaches, de l'angélique confite, des pétales de fleurs cristallisés et du sucre aromatisé (mimosa).
Les épices, eau de rose et cardamome sont en toute petite quantité : on ne distingue même pas leur goût, on détecte juste la fraicheur qu'elles apportent.



Faire tremper les myrtilles séchées dans un peu d'eau tiède et un soupçon d'eau de rose.
Ébouillanter les pistaches et ôter leur peaux. Les mixer.
Foncer un moule.
Préchauffer le four à 175°C.

Battre au mixer électrique les œufs et le sucre jusqu'à obtenir une mousse légère.
Ajouter le mascarpone et le jus de citron et continuer de battre.
Ensuite, incorporer l'huile d'olive en filet avec une cuillère en bois et un tout petit peu d'eau de rose (facultatif).
Saupoudrer la farine, la cardamome et la levure et amalgamer en tournant en spirale depuis le centre, lentement.
Il reste à ajouter les pistaches (presque en poudre).
Égoutter et sécher les myrtilles dans un papier absorbant.
Disposer la préparation dans le moule et déposer les myrtilles dessus.

Cuire 30 minutes et démouler dès la sortie du four sur une grille pour refroidir.
Bien surveiller la durée de cuisson du gâteau qui doit lui conserver son moelleux; donc ne pas trop le cuire.

Et en accompagnement, ce délicieux confit de pétales de violettes ( on y trouve même les fleurs et tiges au complet.) Je l'ai utilisé comme garniture à l'intérieur d'une autre présentation de ce gâteau : plus haute et plus pistaché encore.



Pour le glaçage, battre tous les ingrédients bien froids au batteur électrique. Le déposer sur le dessus du gâteau bien refroidi en faisant attention de ne pas attraper d'éventuelles miettes.

Les sucres et pétales cristallisés ne doivent être placés qu'au moment du service car ils ont tendance à fondre et à déteindre sur le blanc du glaçage.



Mais le gâteau en lui-même est déjà très parfumé. J'ai disposé les myrtilles sur le dessus de la pâte avant de l'enfourner . J'ai démoulé le gâteau dès sa sortie du four et retourné pour avoir un dessus le plus plat possible. Ce n'est pas une bonne idée car les myrtilles se sont toutes retrouvées en dessous et les tranches n'étaient pas terribles.

La prochaine fois, une surprise toute en ORANGE ...Et même que c'est de saison.

3 commentaires:

  1. de délicieuses saveurs dans ce gâteau : il doit être très bon !

    RépondreSupprimer
  2. Excellent ! Tu sais qu'il existe un jeu sur Yummy autour des recettes sucrées à l'huile d'olive ?
    Bon voyage à Cuba !

    RépondreSupprimer

 
Haut de page