26 mars 2009

juste une poire pour faire un vrai dessert de Noël !


Dessert réalisé le 24 décembre
pendant une tempête de neige
pour éviter d'aller chez le pâtissier.


C'est un petit dessert individuel tout simple constitué d'une poire cuite dans un sirop épicé.




Elle est garnie en son cœur par un mélange de marron glacé et de noix et repose sur un simple sablé.


On recouvre le fruit de ganache au chocolat noir déposée en spirale à la poche à douille puis on décore avec des perles argentés en sucre.

On saupoudre de pistaches vertes râpées ou de pralines rouges concassées.

Le sommet peut être un raisin sec ou une canneberge .





Les poires sont pochées dans un sirop (eau sucre et vanille ou épices plus intenses) et mises à refroidir . Elles sont coupées à leurs bases pour pouvoir être disposées verticalement sur un sablé breton.


Chaque poire aura été évidée au niveau du bas seulement en creusant jusqu'au trognon afin de conserver tout le haut et la silhouette conique.




Afin de garantir une bonne adhérence du chocolat sur la poire, j'ai enduit les 5 poires avec un peu du jus de cuisson gélifié (2 feuilles de gélatine pour 50 g de sirop ).

Après séchage de la poire sur son biscuit, il est possible de déposer la couche de ganache au chocolat. Un mélange avec autant de crème fraiche liquide que de chocolat donne une ganache qui se dépose à la poche à douille.

On peut laisser voir les enroulés successifs.










On peut utiliser une fourchette pour strier le chocolat.




















Pour un effet plus lisse, il faut partir d'une ganache avec davantage de crème. La laisser couler sur la poire en partant du haut.

Le plus délicat à gérer dans ce montage, c'est la température propice de la ganache pour réussir à bien la déposer.

Le résultat est assez flatteur malgré la simplicité des ingrédients.

2 commentaires:

  1. Sympa comme tout ce dessert de Noël, j'aime bien l'idée déco. On dirait justement un sapin.
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  2. Ton dessert est tout à fait génial. j'adore l'idée. Et surtout, ça doit être délicieux. A bientôt
    Chrys (la Bretagne te salue)

    RépondreSupprimer

 
Haut de page