05 juillet 2009

Riz au lait version pique-nique : sushis à la rhubarbe confite

Un dessert tellement facile à transporter qu'il peut être dégusté pour un pique-nique. Voici quelques sushis ou makis en version sucrée. Le riz à sushi est cuit avec du lait et légèrement aromatisé à l'eau de rose.


Il est à peine sucré, à la saveur allégée par l'eau de rose afin de mieux s'accorder avec la garniture de fruits : rhubarbe confite, fraises, framboises et kiwis. Pour accompagner, encore un peu d'acidulé apporté par le coulis de framboises.

Depuis quelques jours, j'accueille à la maison un ami (hollandais) de mon fils ainsi que sa famille qui vit en Chine. Tous apprécient beaucoup les desserts français et nos efforts réunis ( 9 personnes dont 6 ados ) ont abouti à cette recette multiculturelle.
Le riz n'est pas trop sucré, l'ajout de l'eau de rose lui apporte un peu de fraicheur. Encore une fois, un exemple d'équilibre du sucré par une petite touche d'amertume qui flatte les papilles ici et ...



Sachant que tout dépendrait de la réussite de la cuisson du riz, j'ai bien suivi les instructions notées sur le paquet de riz à sushis ! La présence de lait rend le riz cuit plus collant et permet de le mouler, de le rouler aisément ; il n'y a même pas besoin de feuille de nori pour le contenir. Les makis sont garnis de fruits frais et de tiges de rhubarbe que je cuis au four pour les "confire". La consistance finale de la rhubarbe n'est pas celle d'un fruit confit mais elle est souple et intacte, avec le goût d'une compote, le goût plus intense du fruit qui a cuit lentement à couvert dans un sirop de sucre aromatisé.

Pour la cuisson des tiges de rhubarbe, voir le message précédent. Il est possible d 'utiliser des sirops du commerce : fraises, grenadine....





Ingrédients utilisés :
  • Un volume de riz à sushis pour deux volumes et demi de lait entier soit 275 g de riz pour deux rouleaux à makis et sept petits sushis
  • Quantité de lait à calculer
  • Une cuillère à soupe de beurre
  • 6 à 7 tiges de rhubarbe cuite
  • 1 kiwi
  • Quelques fraises ou framboises pas trop mûres
  • 75 g minimum de sucre
  • Une demi -cuillère à café d'eau de rose
Cuisson du riz
Suivre les consignes et temps de cuisson indiqués car tous les riz ne réagissent pas de la même façon. Mettre le riz, le sucre et le beurre dans le lait bouillant, réduire le feu et cuire une bonne quinzaine de minutes dans mon cas ou jusqu'à ce que le liquide soit absorbé. Laisser refroidir un peu à couvert puis incorporer l'eau de rose en dosant bien car le parfum est intense et en remuant efficacement pour le repartir. Laisser reposer : commencer la confection des makis et des sushis lorsque la température du riz ne risque plus de "cuire" les fruits qui seront employés en garniture.



Réalisation des makis et sushis
Le riz est manipulable avec les mains humidifiées ou avec le dos de cuillères trempées dans l'eau. Partir d'une petite boule. Avec du film plastique, aplatir la boule, la garnir d'une fraise et demie entourer d'une tige de rhubarbe. Refermer, serrer sans écraser les fruits et décorer : feuilles de coriandre, lanières de tiges de rhubarbe, amandes, pistaches, abricots, canneberges, sésame...



En ce qui concerne les makis, étaler le riz ( j'égalise avec un rouleau à pâtisserie et un film plastique sans tasser ).
Couper les fruits et les répartir de façon appétissante et efficace en imaginant le résultat à la coupe. Mettre au réfrigérateur au moins une heure avant de pouvoir déguster bien frais et accompagné de coulis de framboises acidulé. Je les laisse ainsi, enroulés sur leurs nattes qui absorbent un peu de substance collante et rend l'extérieur plus sec. Cela permet ensuite de les manipuler plus proprement et transporter sans problème.





Le coulis de framboises
C'est un coulis maison réalisé avec des framboises très parfumées que je congèle :
500 g de framboises, 75 à 100 g de sucre, le jus d'un demi citron et un peu d'eau.
Mixer les framboises, filtrer la purée obtenue. Ajouter le reste des ingrédients en adaptant les quantités d'eau et de sucre en fonction de l'utilisation du coulis.

Je remercie mes jeunes marmitons -photographes-écrivains qui m'ont beaucoup aidée à réaliser ce billet. Celui qui s'est fait arracher ses dents de sagesse a donc eu droit à une version moulinée de cette recette.





Bon pique-nique !



5 commentaires:

  1. merci pour cette recette, j'adore les plats orientaux même si je les mets rarement en pratique !
    bz

    RépondreSupprimer
  2. quelle idée originale et séduisante, tu vas révolutionner le pique-nique et gagner le saladier, c'est sûr!

    RépondreSupprimer
  3. Quelle patience, c'est superbe !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Je ne comprends pas comment vous faites pour rouler les makis sans feuille de nori.
    VOus mettez quoi à la place pour que ça tienne?

    RépondreSupprimer
  5. Le riz a cuit avec du sucre; il est naturellement plus collant. Je roule avec une natte en bois qui absosrbe un peu l'humidité extérieure. Je roule puis attends une heure pour enlever ma natte. Il faisait plus de 32°C le jour où j'ai fait cette recette.

    RépondreSupprimer

 
Haut de page