26 septembre 2009

Gratin de ravioles aux courgettes et aux noix

Compter par douzaines est une ancienne habitude de la campagne. Elle est restée dans le langage courant pour les huîtres, les œufs mais aussi pour les ravioles. Dans leur région d'origine, le Royans, "une grosse de ravioles" représente toujours 12 douzaines de ravioles soit 3 plaques.



Fabriquées à la façon des raviolis, la farce de ces pâtes régionales en est bien différente et sans viande : fromage frais de vache, comté ou emmental, persil, ail, œufs. Les ravioles étaient consommées le dimanche, cuites dans un bouillon de poule.

On trouve des ravioles congelées maintenant qui sont bien plus faciles à cuisiner dans ce cas-ci.
Cette façon de les préparer permet de les apprécier davantage; les courgettes sont là pour donner un peu de fraîcheur et de légèreté.

Les ravioles sont une spécialité de la région de Romans dans la Drôme (26) et plus exactement du Royans, au pied du Vercors. Leur désignation d'origine est depuis 1998 " Ravioles du Dauphiné". Depuis l'obtention de leur label rouge, il est plus facile de les trouver hors de la région.
Si vous êtes curieux de connaître leur origine, voyez par ici.



Ma cuisine est habituellement épicée mais en été, elle est plutôt terroir.
Lorsque je suis en France, dans mon département de l'Isère, j'arrive souvent à l'improviste chez des amis. A l'improviste oui, mais avec ma fidèle nappe orange ! C'est le petit plat que me préparent, vite fait, les enfants présents: il est facile à réaliser et vraiment délicieux.

Ingrédients utilisés ce soir-là pour 2 gratins et 9/10 personnes
  • 1 kg de courgettes
  • 12 plaques de ravioles
  • crème fraîche
  • persil
  • une poignée de noix
  • ail, sel, poivre



Frotter les plats à gratin avec une gousse d'ail.
Couper les courgettes en petits morceaux réguliers.
Hacher le persil. Couper les noix en petits morceaux.
Mettre une couche de courgettes, persil, noix, sel, poivre.
Continuer avec une couche de ravioles séparées les unes des autres, sel, poivre...
Terminer par une couche de courgettes.
Répartir la crème fraîche sur le dessus à mi-hauteur.
Les courgettes en cuisson vont rendre un peu de leur eau de végétation. Les ravioles vont pouvoir cuire au four avec ces éléments liquides.
Je n'ai pas surveillé la durée de cuisson peut-être une vingtaine de minutes à 180°C.


Il est aussi possible de faire cette préparation de manière plus présentable, à la façon des lasagnes: une couche de courgettes; une couche de ravioles non détachées les unes des autres....
Tous les fabricants proposent les mêmes gammes de recettes sur leurs sites; pochées, poêlées, en gratin etc.

Et je confie avoir confectionné à la main de vraies ravioles avec une voisine (fermière) de mon grand-père, il y a fort longtemps. Aussi, avoir aidé à traire les chèvres, à faire des faisselles de fromage blanc, à préparer des saucissons et avoir écouté les récits des maquisards du Vercors au lieu d'aller en classe primaire...

4 commentaires:

  1. Coucou Epicéanne,
    J'ai mangé une fois des ravioles, c'était sur un salon à Nantes et elles étaient excellemment préparées, j'avais adoré. Je n'ai jamais eu l'idée d'en faire, il faudrait que je m'y mette dans l'hiver. Je suis comme toi, ma cuisine est aussi un peu terroir.
    Je te souhaite un beau week-end ensoleillé,

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi, Épicéanne, pour cette belle leçon de saveurs d'enfance. A bientôt, Marie

    RépondreSupprimer
  3. HAAAAAAAAAA oui en effet on sent bien la nostalgie de la région de ton coeur ... sympa ce petit gratin tu vois moi qui suis près de romans et bien je n'ai jamais essayé de les cuisiner ainsi je note l'idée comme quoi les recettes vont loin se balader et reviennent par chez elle...lol...et te souviens tu que ici on fait aussi des pizzas aux ravioles ? comme quoi avec un mélange d'italie tout se fait ;;;
    Amicalement Angy....

    RépondreSupprimer
  4. Un plat bien délicieux que tu nous proposes !
    Bon dimanche, Doria

    RépondreSupprimer

 
Haut de page