14 octobre 2009

Moelleux aux saveurs du Moyen -Orient : figues, orange, eau de rose et pavot

La pâte de base est similaire à celle du quatre-quarts mais la crème fraîche épaisse remplace le beurre. Les ingrédients aromatiques sont l'orange sous forme de zeste, l'eau de rose, la figue et la cardamome qui ne doit pas dominer.



Au départ, j'avais acheté des pétales de rose d'Iran (séchés) avec l'idée de les utiliser en pâtisserie. Mais je me suis contentée d'eau de rose plus facilement dosable, surtout pour un premier essai. Je me suis lancée sur une association des saveurs qui m'évoquent cette partie de l'Orient : Turquie, Syrie...
A défaut de figues fraîches et parfumées mais à 1 dollar 50 pièce, j'ai pris des figues violettes et sèches "Black mission " de Californie et des graines de pavot pour avoir quelque chose qui croque dans ce moelleux.



La pâte donne une texture comme celle des madeleines : moelleuse et pas spongieuse . Comme elle est mousseuse et battue au batteur électrique, il vaut mieux utiliser de petits moules individuels et hauts qui vont limiter la bosse de cuisson du dessus. J'ai aussi saupoudré ce dessus avec du sucre glace avant la cuisson pour faire une "croûte" qui se déforme moins à la pousse.
La préparation à la crème fraîche donne un petit goût un peu plus acidulé qu'avec du beurre, ce qui s'harmonise mieux avec l'eau de rose et les figues.
La crème choisie est de la marque Liberté 40% de matières grasses, de fabrication québécoise avec la consistance qui rappelle celle des petits suisses. J'espère que la crème française donnera le même résultat.

Pâte de base
  • 4 œufs = 210 g
  • 210 g de farine
  • 210 g de crème fraîche épaisse
  • 180 g de sucre
  • 11 g levure chimique
Ingrédients ajoutés
  • 80 g figues violettes séchées
  • 20 g de graines de pavot
  • 4 cuillères à café d'eau de rose ( minimum)
  • 50 g de zestes d'orange confits
  • zestes d'une orange râpés
  • 30 g de noix de Grenoble
  • cardamome en poudre
= 5 minis moelleux plus un long format moule à cake.



Préchauffer le four à 180°C.
Battre les œufs avec le sucre au batteur électrique pour obtenir une mousse claire.
Mettre ensemble la farine, la levure la cardamome et tamiser.
Ajouter ces poudres en deux fois dans la pâte le plus délicatement possible avec une maryse.
Mélanger dans un autre bol, la crème épaisse avec l'eau de rose et les graines de pavot.
Couper les figues sèches, les zestes d'oranges confits et les noix en petits morceaux.
Rassembler le tout délicatement et répartir dans les moules beurrés.



Cuire à 180°C entre 20 et 30 minutes selon la hauteur de pâte et la taille du moule.
Présenté avec des pétales de roses cristallisés.


Ce moelleux fait partie du jeu organisé par Mamina
du blog "Et si c'était bon".

2 commentaires:

  1. Bonne chance pour le concours, épicé et "moelleux" on peut le dire, un vrai délice

    RépondreSupprimer
  2. je la met de côté pour l'essayer en version cake!
    iza:)

    RépondreSupprimer

 
Haut de page