08 avril 2010

Comment fabriquer un plastique d'origine naturelle: la pierre de lait.

Voici la réponse à la devinette de la dernière fois. En faisant réagir du lait bouillant et du vinaigre, on parvient à fabriquer une pâte plastique très malléable. Ce procédé a été utilisé en début de siècle pour confectionner des boutons, des pièces de jeu et des boules de billard.



On appelle ce polymère la galalithe ou pierre de lait. Mélangée à du formol, la pâte devenait très dure après séchage (encore plus que le celluloïd) et pouvait être teintée. Elle n'était même pas moulée mais découpée puis polie.
Le vinaigre déposé dans le lait bouillant crée une réaction chimique qui dissocie la protéine de caséine du lait des autres parties liquides. C'est un précipité en milieu acide, réaction connue en fromagerie. Ensuite, il faut filtrer, rincer, malaxer et égoutter la pâte obtenue.
Après seulement, on pourra apprécier sa malléabilité.

Ingrédients :

  • un demi litre de lait
  • 5 à 6 cuillères de vinaigre de vin blanc
  • une casserole
  • une passoire
  • un chiffon fin pour filtrer
= environ 100 g de pâte plastique fraîche

Préparation :

Faire chauffer le lait dans une casserole.
Lorsque le lait est bouillant, versez le vinaigre de vin blanc ou le citron. Le précipité est immédiat.


Sur une passoire, poser un morceau de chiffon ou le filtre à café puis verser le liquide lorsque celui ci est refroidi.
La matière blanche reste sur le coton ou le filtre. Récupérer délicatement et rincer doucement à l'eau la masse obtenue pour que les grains se collent mieux entre eux..
Presser plusieurs fois la matière blanche entre deux feuilles de papier absorbant ou un chiffon sec.


Passer au mixeur plongeant pour rendre plus homogène. Modeler ou mouler une forme. En séchant, la couleur passe du blanc au jaunâtre.

Deux jours de séchage suffisent à faire durcir les pièces.

Je fais des glacis ou des patines à l'ancienne sur des meubles en bois avec de la peinture de lait (peinture à la caséine) pour son rendu doux, crayeux, velouté et son aspect chaulé. On le devine à peine sur l'échantillon placé derrière la souris.

Bravo à Carole ( Alter Gusto) qui avait presque trouvé la réponse.
Enfin, pour en revenir à des idées plus gourmandes sur le lait, voici les pages les plus consultées sur ce blog. Incroyable, sachant que je n'habite plus au Paysdesfromagesquipuent !



les techniques de fabrications fromagères
dont les caillés lactiques ou présuré
s


les articles sur la tomme crayeuse
et autres fromages de Savoie

parties 1 2 3 4




4 commentaires:

  1. Ton article est très intéressant, bravo !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas c'est intéressant!
    iza:)

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi les industriels n'utilisent pas cette technique pour les emballages cela ferait moins de déchets

    RépondreSupprimer

 
Haut de page